Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Voici le mois de mai où les fleurs recommencent..." : Au fait, connaissez-vous Marie ?

Vous priez Marie, la Sainte Vierge ? Oui ? pourquoi ? Non ? pourquoi ?


Il est vrai que l’Eglise, dans sa liturgie donne une grande place à Marie, appelée la Sainte Vierge : deux mois lui sont consacrés, le mois de Mai, appelé mois de Marie, et le mois d’octobre appelé Mois du Rosaire. Beaucoup de fêtes de la Sainte Vierge la célèbrent aussi dans l’année. Et puis les Papes ne cessent de répéter qu’il  faut réciter le Chapelet chaque jour. Une ritournelle pour beaucoup de catholiques… Et, quand elle apparaît, à Lourdes, à Fatima, par exemple, la Sainte Vierge demande la récitation du Chapelet tous les jours… Comme si elle demandait qu’on chante ses louanges… Ne serait-ce pas de l’orgueil ? Elle dont l’Eglise chante l'humilité...


Les protestants nous reprochent d’avoir fait de Marie une sorte d’idole, et de lui donner plus de place qu’à Jésus : une idolâtrie, qu’ils appellent mariolâtrie. Auraient-ils raison ?

 

Les Evangiles, en fait, nous disent très peu de choses sur Marie. L’Eglise n'a-t-elle pas forcé les Evangiles pour en tirer des tas de conclusions qui vont au-delà des données bibliques ?


Un ami d’enfance, ancien militaire, combattant à Dien Bien Phu (pour les plus jeunes, la défaite de la France en Indochine) me disait que, sur le champ de bataille, les blessés et les mourants appelaient leur Mère et la Sainte Vierge. Ne voulant pas du prêtre, car il voulait mourir comme un chien, pouvant à peine parler, car il avait un cancer aux poumons, il m’a raconté cela… Puis, il s’est confessé. Je lui ai donné comme pénitence un « je vous salue Marie » en lui demandant de ne pas le réciter, mais de s’unir à moi qui le réciterais à sa place « et à l’heure de notre mort »…Au prix de mille souffrances et d’étouffements, il a voulu le réciter avec moi, lentement, ainsi que l’acte de contrition.

Je lui ai donné l’absolution. Vingt minutes plus tard, il fermait les yeux sur ce monde. Et je ne doute pas que la Sainte Vierge soit venue l’accueillir !

 

Mais, au fait, que savons-nous de Marie ?  Que savez-vous de Marie ? Pas grand-chose, peut-être.


De quelle famille était-elle ? Si Jésus est appelé Fils de David, il ne peut l’être par Joseph, qui était descendant de David, puisque Saint Joseph n’est pas son père ! Alors, Fils de David ou pas Fils de David ? Et les prophéties de l’Ancien Testament qui annonçaient le Fils de David comme Messie !


Et si Marie, comme on le dit, avait fait vœu de virginité, pourquoi s’était-elle fiancée (c’est-à-dire déjà mariée, sans vivre ensemble… les temps ont bien changé : on ne se fiance plus, mais on vit en concubinage) avec Joseph ? Avec un « vieux », qui plus est, puisque l’on représente Joseph comme un vieillard. Mariage factice, invention de l’Eglise, de ceux qui ont écrit les Evangiles ?


Et pourquoi répond-elle à l’ange qui lui apparaît (les anges, au fait, ça existe ?) et qui lui annonce qu’elle sera la Mère du Fils de Dieu : "JE NE CONNAIS PAS D’HOMME" ? C’est le comble… Elle était déjà "mariée" à Joseph !


Et puis l’Evangile parle des FRERES ET SŒURS DE JESUS. Et alors, la Virginité de Marie ?


Et Jésus, quand est-il né ? On ne connaît  même pas la date de sa naissance. Les évangélistes auraient pu faire un effort, tout de même ! De très mauvais journalistes... De très mauvais historiens...


Comment l’Eglise, à partir de ces quelques rares données, a-t-elle pu faire de Marie une personne si importante pour elle, lui accorder un tel culte ? Si vous pouvez répondre à toutes ces questions, ne lisez pas les textes qui vont suivre.


Dans le cas contraire, je crois que, malgré son aspect un peu  « technique » et « savant », vous pourrez découvrir bien des choses dont vous ne soupçonniez pas l’existence ni l'importance. Vous connaîtrez aussi des textes de la Bible, que vous ne connaissiez peut-être pas, ou pas bien, et que vous n’auriez pas songé à rapprocher pour comprendre


LE MYSTERE DE DIEU FAIT HOMME DANS LE SEIN DE LA VIERGE MARIE

POUR NOTRE SALUT …


(à suivre)

Mgr Jacques MASSON

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article